admin

Succès de la campagne de soutien au KET

Au bout d’un seul élan de 40 jours, la campagne de soutien au KET, espace culturel, social et politique à Athènes, s’est conclue par un beau succès. La plateforme Goteo de soutien aux projets de communs et de solidarité a transféré (le 19 avril 2018) 8699 € au KET sur les 9158 € collectés, les 459 € restants correspondants aux frais de transaction bancaires et à la commission de la plateforme. Le KET va donc pouvoir réaliser l’ensemble des investissements nécessaires à un nouvel élan de ses activités. Interdemos se joint aux responsables du KET pour remercier toutes les contributrices et contributeurs.

admin

La campagne de soutien au KET scène artistique et politique est ouverte

Ça y est ! La campagne de soutien au KET scène artistique et politique à Athènes est ouverte sur la plateforme Goteo de financement participatif pour la solidarité et les communs. Il faut atteindre un peu plus de 5000 € dans un premier round de 40 jours, puis pour vraiment rendre possible un développement pérenne du KET un second round de 40 jours pour environ 3500 € de plus.

Merci d’avance pour vos contributions bien sûr, mais faites aussi tourner et insérez le widget de la campagne dans vos sites :

<iframe frameborder="0" height="492px" src="//fr.goteo.org/widget/project/le-ket-une-scene-pour-l-art-et-la-politique-a-athe?lang=fr" width="300px" scrolling="no"></iframe>

pour obtenir ceci :

Suivez les actualités du projet sur son blog.

Laure Vermeersch et Philippe Aigrain pour INTERDEMOS
Dimitris Alexakis et Fotini Banou pour le KET

admin

Soutenez le KET (Athènes) à partir du 9 février 2018

Dans la Grèce éprouvée du 3e mémorandum, des initiatives enthousiasmantes surgissent cependant pour porter de nouveaux espoirs et construire des solidarités créatives. Le KET, lieu polymorphe selon ses fondateurs, est un espace à la fois culturel et politique, ou presque chaque soir a lieu un événement musical, théâtral, littéraire, de débat public ou d’éducation populaire, un lieu de vie et d’échange.

Penelopes / KET

Penelopes-13 – Image KET – CC-by-SA

Créé il y a plus de 5 ans par Dimitris Alexakis et Fotini Banou 1)À retrouver à Reims les 12 et 13 février où elle interprète Guerre des paysages, une pièce de Dimitris Alexakis et Ilias Poulos mise en scène par Irène Bonnaud., le KET est devenu l’un des espace clé pour la reconstruction politique, sociale et culturelle en Grèce. Devenu soutenable grâce à sa place dans la scène culturelle d’Athènes, il a besoin d’un nouveau développement pour lequel INTERDEMOS organise à partir du vendredi 9 février 2018 un financement participatif sur Goteo, plateforme de financement des actions solidaires et des communs. Soyez prêts à aider au succès de ce soutien. Toutes les sommes collectées 2)Déduction faite des frais de transactions bancaires et de la commission prélevée par Goteo qui à 4 % est l’une des plus faibles pour toutes les plateformes de financement participatif. seront transmises par INTERDEMOS au KET .

Notes   [ + ]

1. À retrouver à Reims les 12 et 13 février où elle interprète Guerre des paysages, une pièce de Dimitris Alexakis et Ilias Poulos mise en scène par Irène Bonnaud.
2. Déduction faite des frais de transactions bancaires et de la commission prélevée par Goteo qui à 4 % est l’une des plus faibles pour toutes les plateformes de financement participatif.

Aidez les acteurs de la solidarité sociale de terrain à participer à UniverSSE 2017

UniverSSE 2017 est le 4ème Congrès européen sur l’Economie Sociale Solidaire qui aura lieu à Athènes du 9 au 11 juin 2017. Des coopératives, des initiatives de terrain, des organisations de l’ESS, des collectifs, des réseaux et des personnes qui travaillent pour promouvoir et faire avancer l’ESS à travers toute l’Europe se réuniront lors de cet événement.

À cette occasion, un financement participatif est organisé sur la plateforme Goteo (dédiée aux projets de construction de communs et de solidarité sociale). Cette campagne vise à collecter de l’argent afin de couvrir les frais de voyage et d’hébergement des membres des structures de solidarité sociale et d’économie sociale et solidaire qui participeront au Congrès UniverSSE 2017, ainsi que certains de ses coûts administratifs.

Interdemos vous invite à contribuer à ce projet. Vous trouverez des informations détaillées sur le projet, la gestion et l’usage des fonds collectés sur la page dédiée sur Goteo.

admin

Du projet européen à l’Europe actuelle. Quelle place pour les alternatives ?

Alcyons

Pour l’ouverture 2015-2016 de l’Université populaire du 18e, INTERDEMOS et Tenons et Mortaises vous invitent à un débat sur Crise et résistance du peuple grec dans l’Europe d’aujourd’hui avec Maria Kakogianni, Camille Louis et Laure Vermeersch autour de la projection du film Amcyons de Laure Vermeersch.

Aux Ateliers Francoeur, 26 rue Francoeur 75018 Paris, Métro Lamarck ou Jules Joffrin (ligne 12) le Vendredi 11 Décembre à 20h15 (entrée libre et gratuite).

Cliquez sur l’image pour le programme détaillé.

admin

INTERDEMOS est maintenant une association loi de 1901

La création de l’association INTERDEMOS a été publiée au JO Associations le 14 septembre 2015. Ce statut et l’organisation que nous mettons en place à cette occasion vont nous permettre de donner un nouvel élan à nos contributions aux objectifs suivants :

  • la solidarité concrète avec les actions et structures de solidarité sociale et développement humain de terrain dans les divers pays européens avec lesquels nous seront capables de construire des partenariats,
  • l’action politique pour la création d’alternatives progressistes dans divers pays d’Europe,
  • la création progressive d’un demos européen.

Dans le mois qui vient nous allons mettre en place un ensemble de dispositifs pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de devenir membres de l’association, pour lancer une ou plusieurs nouvelles campagnes de solidarité, pour rendre visible notre ambition en la résumant dans divers textes et pour donner un accès plus simple et complet au débat public sur le devenir de l’Europe.

Suivez-nous en s’abonnant à ce site et sur twitter.

Manifestation “Pas en notre nom”

(petit reportage subjectif, cliquer sur les images pour une version en haute résolution)

photo de la manifestation

Plusieurs milliers de personnes viennent de manifester place de la République à Paris en répondant à un appel lancé sous le nom “Pas en notre nom-RéfugiésMigrantsDIgnité”. Un nombre qui n’est sans doute pas à la hauteur de ce qui est en train de jouer, mais néanmoins une manifestation réjouissante.
Continuer la lecture

admin

Débat entre Manuel Castells et Pablo Iglesias

Nous relayons ici la vidéo (en espagnol) d’un débat entre Manuel Castells (sociologue des mouvements sociaux alternatifs et de leur usage du numérique) et Pablo Iglesias (secrétaire général de Podemos) à l’occasion de la publication d’une nouvelle édition du livre Redes de indignación y esperanza de Manuel Castells. Débat organisé par le Circulo Bella Artes de Madrid.

admin

Où en est Interdemos ?

Interdemos a pour but d’œuvrer à la création d’un demos européen, de liens horizontaux entre les initiatives de réinvention du politique dans les divers pays européens. Pour cela, nous travaillons sur deux fronts : la solidarité concrète avec les actions de solidarité de terrain en Grèce (pour l’instant, nous nous concentrons sur ce pays dont le devenir est clé) et une contribution à l’émergence d’alternatives politiques progressistes en France et dans les autres pays européens. Aucun de ces deux fronts n’est calme en cet été.

Sur le versant de la solidarité concrète, nous avons transmis depuis le 7 avril 2015 un peu moins de 90 000 € à Solidarité pour Tous en Grèce grâce à vos dons et à la mobilisation de nos propres ressources. Pour faire face à la fermeture des banques 1)La réouverture partielle ne permet toujours pas de retirer des fonds des comptes bancaires au-delà de 420 € par semaine. Les paiements électroniques à l’intérieur de la Grèce sont possibles, mais la grande majorité des structures de solidarité ne peuvent les recevoir., nous avons acheminé récemment une somme en espèces qui permettra à Solidarité pour Tous de fonctionner pour l’été. Nous sommes par ailleurs bien avancés dans la mise en place d’une association loi de 1901 avec un bureau élargi par rapport aux fondateurs initiaux. Cette association devrait être en situation de lancer une nouvelle collecte de dons fin septembre 2015 pour prendre la suite des soutiens déjà effectués. Les fonds collectés seront acheminés par les moyens disponibles à ce moment.

L’action politique est inséparable de ces actions de solidarité concrète. Solidarité pour Tous et nos autres contacts en Grèce ont été des acteurs significatifs de la campagne pour l’OXI au référendum du 5 juillet. Ils sont aujourd’hui au cœur des efforts pour que le mouvement démocratique puisse surmonter la profonde blessure qu’a représentée la signature de l’accord du 13 juillet (voir le billet La blessure démocratique publié en même temps que ce bilan). Le rôle particulier joué par la France dans l’acceptation de cet accord par le gouvernement Tsipras et même l’écriture de ses termes les plus contestables nous a poussé à mener campagne pour le rejet de l’accord par le parlement français, en particulier à l’Assemblée nationale. Si le résultat reste décevant (69 contre, dont zéro socialistes), nous avons cependant évité le pire qui aurait été que les contre n’émanent que de l’extrême droite et de la droite. Nous espérons que la création d’une association dont chacun de vous pourra devenir membre fera progressivement monter en puissance ce volet politique. Le territoire européen connaît une crise démocratique qui s’est révélée dans toute son intensité. En rester spectateurs passifs serait désastreux. Interdemos continuera à travailler et agir à son échelle avec tous ceux qui veulent reprendre en mains le destin politique en Europe.

Notes   [ + ]

1. La réouverture partielle ne permet toujours pas de retirer des fonds des comptes bancaires au-delà de 420 € par semaine. Les paiements électroniques à l’intérieur de la Grèce sont possibles, mais la grande majorité des structures de solidarité ne peuvent les recevoir.

La blessure démocratique

Texte personnel au retour d’un bref voyage en Grèce


D’innombrables articles et billets de blogs ont analysé l’accord du 13 juillet 2015, les raisons pour lesquelles le Non du 5 juillet a abouti une semaine plus tard à l’acceptation de mesures pires que celles que plus de 60% des votants grecs avaient rejetées, les conséquences de ces mesures, la violence des institutions et des États, la rupture historique du devenir européen qui vient de se produire. Pour la plupart, ces textes se posent la question de pourquoi le gouvernement grec s’est enfermé dans une négociation avec des acteurs clairement décidés à le mettre au pas à tout prix sans élaborer et mettre en avant aucune solution de rechange à l’acceptation du pire. La révélation par Yanis Varoufakis des propositions qu’il avait faites en la matière et les propositions d’Eric Toussaint (texte révisé pour publication sur le site du CADTM) montrent qu’il existait plusieurs approches possibles qui ne relevaient pas d’un “Grexit” (de l’euro).

La mise en œuvre de ces propositions aurait bien sûr suscité des réactions encore plus agressives des institutions et États européens, mais leurs effets auraient eu une différence fondamentale avec l’application des mesures du 13 juillet : elles auraient évité l’immense blessure démocratique que subit le peuple grec. Elles sont en réalité encore d’actualité tant l’application des mesures de l’accord ne peut qu’empirer la situation concrète dans laquelle vit l’immense majorité des grecs. Éric Toussaint a publié le 16 juillet une version plus détaillée de mesures prenant en compte l’acceptation par le parlement grec de l’accord du 13 juillet. Il souligne cependant que ce n’est pas le gouvernement grec actuel qui est susceptible d’appliquer ces mesures.
Continuer la lecture