admin

Solidarité et nouveaux modèles en Grèce (2) Capacitation citoyenne à Galatsi

Galatsi est une ville de 60,000 habitants dans la banlieue proche d’Athènes, à flan d’une haute colline. Densément peuplée, elle a été frappée dûrement par les politiques imposées depuis la période de crise malgré son apparence de quartier résidentiel agréable. Le nom de la structure, Perno Ampariza (περνο αμπαριζα, littéralement dépasser la base du prisonnier) fait référence au jeu du ballon prisonnier (ou balle au prisonnier) et a été choisi pour manifester le projet d’émancipation et de capacitation de chacun de la structure. Ampariza (pour faire court) est une structure multi-activités : culture, alimentation, apprentissage des langues étrangères, solidarité vis à vis de la pauvreté notamment dans les familles avec enfants, conseil juridique notamment pour le surendettement et initiatives de coopératives de production.

aménagement

Le beau local est loué par la structure, ceux des 500 membres qui le peuvent y contribuant 5 € par mois. Il a été aménagé par les membres. Les activités les plus diverses s’y déroulent. Au départ, en novembre 2011, l’accent principal était sur la solidarité face à la pauvreté, puis dès 2012 sur l’alimentation et la santé, avec une approche de désintermédiation (mise en relation directe des producteurs et des consommateurs) et une banque d’échange de médicaments non utilisés. Mais très vite les activités culturelles ont joué un rôle important. J’y arrive en plein cours de français et fais le tour du quartier pour laisser Korina (prof. de littérature grecque de métier) et les apprentis francophones explorer les périls de la première personne du pluriel. Elle me reçoit avec Aris un des responsables de la structure. Le fil conducteur qui réunit toutes les activités est de celui de donner la capacité d’agir, sans avoir à attendre un soutien externe ou des intermédiaires. Les activités culturelles sont les plus visibles : ciné-club tous les dimanche, créations plastiques, bibliothèque d’échange de livres papier et numériques, photographie et les repas qui en Grèce comme en France sont une activité culturelle à part entière.
Continuer la lecture

admin

Solidarité et nouveaux modèles en Grèce (1) Cuisine solidaire au Pirée

Nous commençons ici une série de billets à la suite du séjour de deux membres d’Interdemos en Grèce. Marie Cosnay y continuait (avec une amie) son suivi de la situation des migrants en Grèce, des centres de rétention toujours pas fermés aux centres d’accueil et de solidarité. Vous pouvez lire son journal sur Mediapart. Philippe Aigrain, qui rédige ce billet, venait spécifiquement pour le suivi de la campagne De peuple à peuple. Nous avons rencontré ensemble l’équipe de Solidarity pour tous qui va gérer les fonds collectés par De peuple à peuple et rendu visite à plusieurs des structures de solidarité et d’innovation sociale qui seront les bénéficiaires de ces fonds.

cuisine en commun

Nous rendrons compte de nos échanges avec Solidarité pour tous, mais commençons par le plus concret : les visites que nous avons faites dans des structures de solidarité de terrain et ici la cuisine solidaire du Pirée. Dionissis qui m’accueille parle français couramment après plusieurs années passées à Paris. Comme beaucoup de personnes à l’origine des structures de solidarité, il a en parallèle une implication associative et politique. Il ne faudra pas longtemps pour que nous entamions une conversation sur les perspectives française et grecque qui aurait pu durer des heures, mais nous avons à peu près réussi à nous concentrer sur l’objet de ma visite : comprendre comment Piraeus’ Solidarity (Solidarité au Pirée) fonctionne.
Continuer la lecture

admin

Point d’étape sur le soutien direct par virements

Il y a deux semaines, la collecte sur KissKissBankBank s’est terminée et comme l’objectif de 300 000 € n’a pas été atteint les dons ont été remboursés sur les cartes bancaires. Nous avons alors appelé à réeffectuer les dons remboursés mais cette fois par virement direct au Fonds de soutien aux actions et structures de solidarité en Grèce.

À l’heure actuelle, nous avons déjà reçu la notification de virements représentant au total près de 45 000 € soit 38% des sommes collectées sur KissKissBankBank. Cette somme inclut un don significatif émanant du groupe Interdemos lui-même. Beaucoup de contributeurs sur KissKissBankBank n’ont pas encore pu vérifier le remboursement de leur don initial et d’autres ont pu être rebutés par la procédure de virement (nous avons cependant pu aider tous les contributeurs qui nous ont fait part de problèmes à les surmonter). Nous sommes confiants qu’avec un effort de mobilisation, il est possible de se rapprocher ou même de dépasser la somme collectée sur KissKissBankBank. En effet, certaines personnes ont augmenté leur contribution en passant au virement et d’autres ont effectué un virement alors qu’elles n’avaient pas contribué sur KissKissBankBank. Si vous êtes en contact avec des donateurs sur KissKissBankBank ou avec des personnes prêtes à s’engager dans la solidarité concrète avec la Grèce et soucieuses de rouvrir les futurs européens, merci de les encourager à effectuer un virement.
Continuer la lecture

admin

Instructions pour transformer l’essai

La campagne sur KissKissBankBank n’a pas atteint les 300000 € mais a suscité un engagement extraordinaire, plus de 1400 dons qui se sont multipliés jusqu’à la dernière minute, des centaines de messages d’encouragement et de solidarité, une campagne inspirée de la nôtre aux États-Unis et beaucoup de donateurs provenant d’autres pays européens : Portugal; Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique et Suisse.

Maintenant il reste à accomplir un acte essentiel : faire en sorte que malgré la non-atteinte de l’objectif, les fonds atteignent tout de même leur destinataire : le Fonds de soutien aux actions et structures de solidarité en Grèce. Vos dons vous seront remboursés dès la clôture de la campagne automatiquement sur la carte bancaire ayant servi à les faire. Pour les quelques personnes ayant envoyé un chèque à l’un des initiateurs pour qu’il ou elle donne à leur place, ils seront remboursés par cette personne. Si vous avez accès à un suivi en ligne des dépenses de votre carte bancaire, vous verrez le remboursement rapidement. Sinon vous ne le verrez que sur le prochain relevé de la carte.

Attention : si cela vous paraît compliqué, c’est uniquement parce que nous avons voulu vous informer sur toutes les situations qui peuvent se présenter. Si vous avez la possibilité d’aller à votre agence bancaire ou si vous avez déjà fait un virement bancaire par internet, tout est simple.

Pour que l’objectif de solidarité concrète de la campagne se réalise, nous vous demandons de transférer par virement international bancaire le montant de votre don directement au Fonds de soutien aux actions et structures de solidarité. Dans tous les cas, les virements internationaux sont gratuits dans la zone euro.
Continuer la lecture

admin

Que va-t-il se passer le samedi 4 avril à 14:47 ?

Avant toute chose : jusqu’au 4 avril à 14:47 continuez à donner selon vos capacités. Le montant final auquel va s’arrêter le projet est important pour son impact politique et aussi pour inciter tous les donateurs à participer à la nouvelle phase.

Le 4 avril à 14:47, la campagne de financement participatif sur KissKissBankBank va se terminer. Comme nous n’aurons pas atteint l’objectif choisi au départ (et impossible à modifier) de 300 000 € tous les dons seront remboursés automatiquement sur la carte bancaire ayant servi à les faire. Pour les quelques personnes ayant envoyé un chèque à l’un des initiateurs pour qu’il ou elle donne à leur place, ils seront remboursés par cette personne.Si vous avez accès à un suivi en ligne des dépenses de votre carte bancaire, vous verrez le remboursement rapidement. Sinon vous ne le verrez que sur le prochain relevé de la carte.

Est-ce que cela signifie que tout ce ramdam aura été pour rien ? Absolument pas. Nous lancerons immédiatement un appel (publié sur ce blog et envoyé par email à tous les donateurs) à verser le montant du don initial au Fonds de soutien aux actions et structures de solidarité qui aurait reçu les fonds si nous avions atteint l’objectif. Il faudra pour cela faire un virement international (gratuit dans la zone euro). Nous vous donnerons dans l’appel toutes les informations nécessaires pour faire le virement et nous mettrons en place une sorte de help-desk pour aider ceux qui rencontreraient des difficultés pour faire le virement. Et bien sûr nous mettrons en place avec Solidarity4all un mécanisme de suivi pour pouvoir vous tenir au courant des fonds qui arrivent en Grèce et par la suite du développement des actions qu’ils vont permettre. Si vous n’avez pas participé à la campagne initiale, bien sûr vous pourrez aussi donner par virement direct dans cette nouvelle étape.
Continuer la lecture

admin

Vidéos de l’événement du 31 mars à la Fondation Hellénique

Organisé avec les soutien de la Communauté hellénique, cet événement a réuni environ 80 personnes. Vous trouverez ci-dessous les vidéos de l’introduction par des membres d’Interdemos et des interventions de Gabriel Colletis (économiste toulousain spécialiste de la situation grecque) et de Costa Gavras (à regarder dans cet ordre).

La vidéo des riches échanges avec le public seront mises en ligne prochainement.