Aidez les acteurs de la solidarité sociale de terrain à participer à UniverSSE 2017

UniverSSE 2017 est le 4ème Congrès européen sur l’Economie Sociale Solidaire qui aura lieu à Athènes du 9 au 11 juin 2017. Des coopératives, des initiatives de terrain, des organisations de l’ESS, des collectifs, des réseaux et des personnes qui travaillent pour promouvoir et faire avancer l’ESS à travers toute l’Europe se réuniront lors de cet événement.

À cette occasion, un financement participatif est organisé sur la plateforme Goteo (dédiée aux projets de construction de communs et de solidarité sociale). Cette campagne vise à collecter de l’argent afin de couvrir les frais de voyage et d’hébergement des membres des structures de solidarité sociale et d’économie sociale et solidaire qui participeront au Congrès UniverSSE 2017, ainsi que certains de ses coûts administratifs.

Interdemos vous invite à contribuer à ce projet. Vous trouverez des informations détaillées sur le projet, la gestion et l’usage des fonds collectés sur la page dédiée sur Goteo.

admin

INTERDEMOS est maintenant une association loi de 1901

La création de l’association INTERDEMOS a été publiée au JO Associations le 14 septembre 2015. Ce statut et l’organisation que nous mettons en place à cette occasion vont nous permettre de donner un nouvel élan à nos contributions aux objectifs suivants :

  • la solidarité concrète avec les actions et structures de solidarité sociale et développement humain de terrain dans les divers pays européens avec lesquels nous seront capables de construire des partenariats,
  • l’action politique pour la création d’alternatives progressistes dans divers pays d’Europe,
  • la création progressive d’un demos européen.

Dans le mois qui vient nous allons mettre en place un ensemble de dispositifs pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de devenir membres de l’association, pour lancer une ou plusieurs nouvelles campagnes de solidarité, pour rendre visible notre ambition en la résumant dans divers textes et pour donner un accès plus simple et complet au débat public sur le devenir de l’Europe.

Suivez-nous en s’abonnant à ce site et sur twitter.

admin

Où en est Interdemos ?

Interdemos a pour but d’œuvrer à la création d’un demos européen, de liens horizontaux entre les initiatives de réinvention du politique dans les divers pays européens. Pour cela, nous travaillons sur deux fronts : la solidarité concrète avec les actions de solidarité de terrain en Grèce (pour l’instant, nous nous concentrons sur ce pays dont le devenir est clé) et une contribution à l’émergence d’alternatives politiques progressistes en France et dans les autres pays européens. Aucun de ces deux fronts n’est calme en cet été.

Sur le versant de la solidarité concrète, nous avons transmis depuis le 7 avril 2015 un peu moins de 90 000 € à Solidarité pour Tous en Grèce grâce à vos dons et à la mobilisation de nos propres ressources. Pour faire face à la fermeture des banques 1)La réouverture partielle ne permet toujours pas de retirer des fonds des comptes bancaires au-delà de 420 € par semaine. Les paiements électroniques à l’intérieur de la Grèce sont possibles, mais la grande majorité des structures de solidarité ne peuvent les recevoir., nous avons acheminé récemment une somme en espèces qui permettra à Solidarité pour Tous de fonctionner pour l’été. Nous sommes par ailleurs bien avancés dans la mise en place d’une association loi de 1901 avec un bureau élargi par rapport aux fondateurs initiaux. Cette association devrait être en situation de lancer une nouvelle collecte de dons fin septembre 2015 pour prendre la suite des soutiens déjà effectués. Les fonds collectés seront acheminés par les moyens disponibles à ce moment.

L’action politique est inséparable de ces actions de solidarité concrète. Solidarité pour Tous et nos autres contacts en Grèce ont été des acteurs significatifs de la campagne pour l’OXI au référendum du 5 juillet. Ils sont aujourd’hui au cœur des efforts pour que le mouvement démocratique puisse surmonter la profonde blessure qu’a représentée la signature de l’accord du 13 juillet (voir le billet La blessure démocratique publié en même temps que ce bilan). Le rôle particulier joué par la France dans l’acceptation de cet accord par le gouvernement Tsipras et même l’écriture de ses termes les plus contestables nous a poussé à mener campagne pour le rejet de l’accord par le parlement français, en particulier à l’Assemblée nationale. Si le résultat reste décevant (69 contre, dont zéro socialistes), nous avons cependant évité le pire qui aurait été que les contre n’émanent que de l’extrême droite et de la droite. Nous espérons que la création d’une association dont chacun de vous pourra devenir membre fera progressivement monter en puissance ce volet politique. Le territoire européen connaît une crise démocratique qui s’est révélée dans toute son intensité. En rester spectateurs passifs serait désastreux. Interdemos continuera à travailler et agir à son échelle avec tous ceux qui veulent reprendre en mains le destin politique en Europe.

Notes   [ + ]

1. La réouverture partielle ne permet toujours pas de retirer des fonds des comptes bancaires au-delà de 420 € par semaine. Les paiements électroniques à l’intérieur de la Grèce sont possibles, mais la grande majorité des structures de solidarité ne peuvent les recevoir.
admin

Appel international de Solidarité pour Tous

NO / OXI

Nous ne pouvons pas dire non à notre futur.

Nous disons NON à ceux qui détruisent nos vies.

Parmi ceux qui lisent cet appel, beaucoup sont déjà mobilisés en soutien à la résistance du peuple grec. Cinq ans de luttes contre la TROIKA et l’austérité aboutissent à un NON rebelle aux chantages des élites financières et de leurs serviteurs politiques.

Chacun de vous comprend la situation critique à laquelle le peuple grec fait face et que le temps est venu de choisir son camp. Dans les référendums, il n’y a pas zones grises, il faut des actions décisives et de la détermination pour gagner. Plus encore lorsqu’on est conscient que le jour d’après, la Grèce ne sera plus le même pays, avec le même peuple. Pas plus que l’Europe.

C’est pourquoi il est temps d’agir. C’est le moment de décider de notre futur, de quelle Europe nous voulons et de quelle Grèce nous voulons..

on July 5th it is us that talk

Votre mobilisation est le seul moyen de contrer les campagnes de peur et de tromperie lancées par les élites européennes et les grandes entreprises de médias, et l’asphyxie que des “institutions” anti-démocratiques professant un néolibéralisme extrêmiste imposent au peuple grec, à la périphérie de l’Union européenne et au pays du Sud. Nous savons que plus la peur change de camp, plus ils deviennent dangereux et plus nous serons unis.

Le mouvement de solidarité populaire, s’est mobilisé immédiatement à l’annonce du référendum, lançant toutes ses forces dans la campagne pour le NON. Nous joignons à ce texte l’appel de dizaines de structures de solidarité au peuple grec et l’affiche de la campagne du mouvement de solidarité pour le NON, que nous vous demandons de diffuser.

De plus, nous demandons votre aide pour internationaliser le référendum grec en :

a. informant sur et participant au scrutin international pour le NON. Votez ici https://www.facebook.com/sol4all/app_174186455969487

b. diffusant et maintenant à jour les informations sur les actions de solidarité que vous organisez ou qui se déroulent dans votre ville, région ou pays dans https://www.facebook.com/sol4all et http://www.change4all.eu/home.html

c. organisant des actions de solidarité pour OXI (ochi=NON) pendant cette semaine cruciale, culminant dans une journée d’action internationale pour le NON, vendredi 3 juillet 2015.

Cependant, comme mouvement de solidarité, nous nous préparons déjà pour le jour d’après. Quel que soit le résultat, nous serons sur la ligne de front. Soit pour contrer l’effet du OUI, auprès duquel la crise humanitaire actuelle ne semblera être qu’une égratignure ou pour travailler aux besoins ouverts par le NON de construire une société et une économie différentes avec la participation de tous. Nous avons donc besoin, maintenant et plus tard de votre solidarité concrète et matérielle.

Nous voulons vous remercier pour votre solidarité à travers les années, qui a été déterminante pour notre capacité à endurer et combattre nos ennemis communs.

Nous somme surs que maintenant plus que jamais vous ferez tout votre possible pour gagner cette lutte, répandre l’espoir et construire un autre monde ensemble, de tous, par tous, pour tous.

Solidarité pour Tous

Lundi 29 juin, Athènes

admin

Manifestation place de la République à Paris

Une manifestation improvisée en deux heures réunit un millier de personnes place de la République à Paris depuis 17h, à l’appel de la coalition Avec les Grecs et de Syriza France. Au delà des organisations, des citoyens prévenus par un article de la compagnie de théâtre Erinna sur Mediapart sont aussi venus manifester émotion et solidarité avec le peuple grec.

place de la République

Quel est le pays en crise ?

Dans son intervention, le représentant de Syriza France a souligné le véritable attentat contre la démocratie que représentait la position de la Troika et l’accentuation de ce déni avec l’exclusion de Varoufakis de la réunion de l’Eurogroupe, manifestement illégale pour un organisme qui prend ses décisions à l’unanimité.

démocratie

la suite ?

admin

Allocution d’Alexis Tsipras le 26 juin 2015

Nous reproduisons ici l’allucation prononcée hier par Alexis Tsipras. Source Syriza France. Nous invitons chacun à multiplier les manifestations de solidarité pour que le peuple grec puisse effectuer son choix librement malgré les chantages qui vont s’exercer sur lui. Pour information : les commentaires à cet article, qui pour la plupart d’adressent au gouvernement et aux négociateurs grecs, sont transmis par Interdemos à l’attention d’un conseiller francophone du gouvernement grec pour qu’il puisse les relayer auprès de ses collèges.


tsipras1435140842

« Nous avons livré un combat dans des conditions d’asphyxie financière inouïes pour aboutir à un accord viable qui mènerait à terme le mandat que nous avons reçu du peuple. Or on nous a demandé d’appliquer les politiques mémorandaires comme l’avaient fait nos prédécesseurs.

Après cinq mois de négociations, nos partenaires en sont venus à nous poser un ultimatum, ce qui contrevient aux principes de l’UE et sape la relance de la société et de l’économie grecque. Ces propositions violent absolument les acquis européens. Leur but est l’humiliation de tout un peuple, et elles manifestent avant tout l’obsession du FMI pour une politique d’extrême austérité.

L’objectif aujourd’hui est de mettre fin à la crise grecque de la dette publique. Notre responsabilité dans l’affirmation de la démocratie et de la souveraineté nationale est historique en ce jour, et cette responsabilité nous oblige à répondre à l’ultimatum en nous fondant sur la volonté du peuple grec. J’ai proposé au conseil des ministres l’organisation d’un référendum, et cette proposition a été adoptée à l’unanimité.

La question qui sera posée au référendum dimanche prochain sera de savoir si nous acceptons ou rejetons la proposition des institutions européennes. Je demanderai une prolongation du programme de quelques jours afin que le peuple grec prenne sa décision.

Je vous invite à prendre cette décision souverainement et avec la fierté que nous enseigne l’histoire de la Grèce. La Grèce, qui a vu naître la démocratie, doit envoyer un message de démocratie retentissant. Je m’engage à en respecter le résultat quel qu’il soit.

La Grèce est et restera une partie indissoluble de l’Europe. Mais une Europe sans démocratie est une Europe qui a perdu sa boussole. L’Europe est la maison commune de nos peuples, une maison qui n’a ni propriétaires ni locataires. La Grèce est une partie indissoluble de l’Europe, et je vous invite toutes et tous à prendre, dans un même élan national, les décisions qui concernent notre peuple. »

(Alexis Tsipras, Premier ministre)

Traduction:Vassiliki Papadaki

admin

Comment écrire aux responsables des politiques actuelles

Pour exprimer votre point de vue sur les politiques actuelles de l’ex-Troïka et votre exigence d’un plan de soutien laissant la Grèce libre d’appliquer les politiques proposées par le gouvernement que son peuple s’est choisi, voici les coordonnées des principaux responsables concernés. Écrivez une lettre personnelle (pas de reproduction d’une lettre standard), adressée par voie postale et copie par avance par fax ou voie électronique. Vous pouvez mentionner Interdemos / De peuple à peuple dans votre courrier. Est-ce que cela sert à quelque chose d’écrire à ces responsables ? Oui, parce que dans la plupart des institutions, il existe une obligation de répondre et parce qu’un nombre vraiment significatif de lettres reçues donne lieu à une note interne. Il est particulièrement utile d’écrire à Marco Buti qui occupe son poste depuis 2008, et a donc conduit l’ensemble des politiques destructrices.
Lire la suite

admin

Solidarités et nouveaux modèles en Grèce (3) Rencontre avec Solidarité pour Tous

Avec Marie Cosnay et une amie qui l’accompagnait, nous avons rencontré le 24 avril 2015 l’équipe de Solidarité pour Tous dans ses locaux de la rue Akadimias à Athènes. Nos échanges ont eu lieu avec deux des principaux animateurs de Solidarité pour Tous : Christos Giovanopoulos et Myrto Bolota. Avant tout, il s’agissait d’associer enfin des visages et des présences physiques aux personnes avec qui nous avions échangé auparavant uniquement par email et téléphone, sauf pour Laure Vermeersch qui n’était pas de ce voyage. Mais aussi de tenir au courant Solidarité pour Tous de l’avancement de la campagne de dons par virements, de confirmer comment ils nous rendraient compte de la réception et de l’usage des fonds et d’échanger sur les orientations de cet usage.

C’est toujours une expérience intense de rencontrer des personnes dont on est à la fois si proches et cependant séparés par des différences de culture et d’histoire. Proches parce que nous sommes tous impliqués dans des actions de terrain dans nos propres sociétés, certaines locales et d’autres thématiques à grande échelle. Parce que nous avons la même ambition que ces actions soient un terreau pour le renouvellement du politique, le même souci de maintenir leur indépendance à l’égard des partis et des gouvernements. Le même sentiment que nous traversons un moment historique où s’ouvrent de nouveaux possibles mais où ceux-ci sont fragiles, menacés. Proximité aussi parce que, comme tous nos interlocuteurs grecs ils nous manifestent leur émotion profonde et l’énergie que leur a communiqué la générosité des donateurs et l’ambition de la campagne.
Lire la suite